jardin des PETITES RUCHES

Galles de chêne : concentré de tanins

vendredi 13 octobre 2017 par Petites ruches

En octobre on découvre ces petites sphères diversement colorées de brun, vert ou de rouge a pied des grands chênes. On les appelle "galles de chêne" ; "Oak galls" en anglais

Galle du chêne (cécidie) et cynips à l’intérieur

Comment ces galles sont elles fabriquées par l’arbre ?
Un petit moucheron, qui se nomme cynips, pond sur la feuille d’un chêne en juillet. L’arbre réagit en fabriquant une excroissance à l’endroit de la piqûre ; elles est au départ une petite pustule qui grossit. A l’automne les feuilles toment avec ces galles, encore appelées cécidies.
Chacun d’elle (cécidie) contient un petit moucheron noir en son centre.

Les galles et la teinture

Ces "billes" végétales sont gorgées de tanin, substance qui va nous être très utile en teinture pour obtenir des colorations brunes, noires, vertes ou violettes en réaction avec les sels de fer (Technique du ’bogolan’ par exemple).
Je les fais sécher entières ou coupées en petits morceaux (avec un couteau en inox pour éviter de les noircir) en vue de les utiliser plus tard.
Elles servent aussi à fabriquer des encres végétales.

Engallage

Ce terme désigne l’action de trempage des fibres dans une décoction de plantes à tanins. Les galles de chênes conviennent bien, car elles sont particulièrement riches de cette substance. Mais on peut s’amuser à faire des bains d’engallage avec d’autres plantes, et surtout des écorces.

Engallage : imprégnation des tanins sur coton
Engallage : imprégnation des tanins sur coton
comparaison de divers plantes à tanins

Lorsque le tissu est bien imprégné de tanins et séché.
Commence alors la création d’impressions personnalisée. J’ai creusé les motifs de ces tampons, qui me servent à imprimer sur le tissu avec une crème d’argile ferreuse, récoltée dans la nature.

Impression aux tampons sur coton
Tampons d’impression réalisés sur linoleum

D’autres plantes source de tanins

Des herbacées :
Lotier, coronille, trèfle (légumineuses)
chicorée, armoise, plantain
aigremoine eupatoire, reine des prés
graines de citrouille, tanaisie, alchémille...

arbustes :
aubépine, églantier, ronce, framboisier (rosacées)
les éricacées
hamamélis, vigne (marc),

Arbres :
le noisetier, le chêne, le châtaignier, le peuplier, le pin, l’eucalyptus, l’aulne, le sumac, le pistachier, le grenadier, …

Quel est le rôle des tanins pour les plantes ?

On les trouve dans toutes les parties des végétaux : écorces, fruits, feuilles, racines, ...
Ils jouent un rôle de défense chimique contre certains prédateurs.

Il existe deux catégories de tanins :
- les tanins hydrolysables : gallique (incolore) et éllagique (jaune)
- les tanins condensés : aussi appelés tanins catéchiques (contenant de la cathéchine) (roux bruns, ils se révèlent à la lumière)

Le mot tanin est issu du gaulois tanno- signifiant « chêne »


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 85 / 51956

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Créations : Laine, tissage, tressage   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License