jardin des PETITES RUCHES

Les palissades de branches

mardi 12 avril 2016 par Petites ruches

Que faire de nos branches, tailles de haies, et autres ’déchets verts’ ?

Palissade - composteur - nichoir - brise vent ....
Dans tous nos jardins, la même question se pose : que faire de nos branches, tailles de haies, et autres ’déchets verts’ ?
à cette question, nous avons tenté d’apporter des réponses pratiques et créatives :
Ayant un volume de branchages très important à gérer, nous avons songé à créer des palissades plutôt que de faire des tas, les broyer ou les emporter en déchèterie.
Ces enclos végétaux, d’aspect rustique, structurent le jardin et protègent du vent les plantations du potager.

Autre avantage, ils font office de nichoirs à insectes, et cachettes pour les petits oiseaux.
Nous y rencontrons divers insectes auxiliaires, tels que coccinelles, carabes ou perce-oreilles qui sont sur place pour nous aider au potager, et manger les pucerons et les limaces.
Et ce n’est pas tout : les oiseaux sont aussi les heureux bénéficiaires de cette construction, y trouvant des cavités pour s’abriter, ainsi que des brindilles pour faire leurs nids.
En quelques semaines, la palissade se tasse et nous la rechargeons au fur et à mesure des besoins.
C’est en quelque sorte une palissade-nichoir-composteur-brise-vent, 4 en 1 !
Comment s’y prendre pour les réaliser ?

Palissade de branches au Moulin du Berceau
Palissade réalisée aux Piedalloues à Auxerre

Le mode d’emploi est simple, plantons des pieux d’acacia (disponibles en scierie), de la hauteur choisie, sur deux rangs, tous les 60 cm à 80 cm environ selon la nature des branchages à ranger.
La largeur peut varier de 30 cm à 50 cm ou plus.
Que peut-on ranger dans ces palissades ?
Les résidus de taille d’arbres fruitiers
Les tiges sèches du potager : rames de haricots, pieds de tomates fanés...
Tailles de haies
Ronces, orties, chardons, ...
Sapin de Noël
Feuilles mortes, herbes sèches
Et si l’on n’a pas assez de matériaux pour nos créations, il est à parier que le voisinage acceptera bien volontiers de nous en céder !

Palissade en juin

Ces ’déchets verts’ portent mal leur nom, car, au final ce ne sont pas des déchets !
C’est le principe avec lequel nous jardinons en permaculture, et où toute chose peut être recyclée, transformée au lieu d’être jetée.

Evitons de brûler les branchages à l’air libre :

La solution du brûlage des branchages à l’air libre ou dans un braséro, est, rappelons-le, interdite depuis 2011. Au delà des nuisances pour le voisinage, le brûlage émet de nombreux polluants cancérigènes (goudrons, hydrocarbures).

Un chiffre à retenir : 1 kilo de déchets verts brûlé à l’air libre émet autant de particules polluantes que 750 km en voiture à essence !

Pour en savoir plus sur les pollutions et les interdictions relatives aux feux contactez l’Ademe ou la Préfecture.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1297 / 49894

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site VIDEOS du jardin-rucher   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License