jardin des PETITES RUCHES

Le livre

jeudi 13 avril 2017 par Petites ruches

Notre livre RUCHES REFUGES est sorti en 2020 aux Éditions Ulmer

Nous commander les livres dédicacés
Pour commander un ou plusieurs livres dédicacés, contactez-nous par mail ou courrier(petitesruches89@free.fr). (Nous avons beaucoup de livres en stocks, donc n’hésitez pas en commander plusieurs si besoin.)
Tarif du livre : 20€ (avec une carte des pollens inclue)

Les frais de ports à ajouter pour 1 ou 2 livres sont de 5 €
pour 3, 4 livres et plus : 6€
Paiement par chèque à l’ordre de petites ruches, ou par virement.
Adresse : 15 rue chaude, 89110 le Val d’Ocre
Les colis sont livrés en point relais : https://www.mondialrelay.fr/trouver-le-point-relais-le-plus-proche-de-chez-moi/?codePays=FR&codePostal=&ville=

Les prochaines rencontres : Avril 2021
Conférences dans l’Ouest de la France entre le 9 et le 18 avril 2021 si cela nous est possible (Auxerre-> Tours, Rennes, Trémargat) Vous pouvez nous contacter par mail pour caler des dates cohérentes pour nous et vous (on prévoit 5 ou 6 étapes)
Lors de ces prochaines rencontres (dates à venir) nous apporterons des exemplaires du livre, que je vous dédicacerai avec plaisir.

C’était les rencontres de 2020

  • Nous sommes allés dans le Jura (39), en Ardèche (07), dans la Drôme (26), en Côte d’Or (21).
Rencontre conférence en 2020

- Contact : petitesruches89@free.fr

Guide pratique pour le ré-ensauvagement des abeilles mellifères
Parce que l’apiculture (et l’agriculture) sont de plus en plus intensives, les abeilles mellifères, indispensables pollinisatrices, sont aujourd’hui fragilisées par l’exploitation de l’homme. Ce livre montre la nécessité de créer des ruches de biodiversité, dont on ne prélève pas le miel et donne des pistes pour fabriquer et installer dans les jardins ces « nichoirs à abeilles ». Il présente les moyens de redonner aux abeilles un statut d’animal sauvage et de les aider à restaurer leur diversité génétique. Il propose en particulier la construction pas à pas de plusieurs modèles de ruches-refuges (ou « ruches-rebelles sans récolte de miel ») avec des matériaux naturels : la paille, la terre, le bois, des ruches refuges pour les abeilles mellifères afin qu’elles pollinisent nos jardins et y vivent librement dans des conditions optimales. Comment les mettre en place et les gérer ? Quelles sont les plantes les plus utiles pour les abeilles ? Autant de questions qui y sont développées.

Faire un don pour ’les abeilles dans les arbres’
Ruche de Biodiversité dans un vieux chêne - Matt Somerville

Les droits d’auteur du livre sont reversés pour soutenir ce projet

En 2021, les droits d’auteurs du livre Ruches Refuges iront nourrir cette action de réensauvagement des abeilles mellifères. De quoi s’agit-il concrètement ? Nous souhaitons que cet argent permette de fabriquer de ruches de biodiversité (ruches troncs créées par un artisan) et leur installation en hauteur dans des grands arbres forestiers, en lisière de terrains préservés des pesticides. Ces ruches abriteront des colonies sauvages, sans aucune récolte de miel.

- Contact : petitesruches89@free.fr

Dossier de presse

J’avais une grande motivation en écrivant ce livre : donner envie au plus grand nombre d’accueillir des abeilles pour la pollinisation et la préservation des abeilles rustiques non sélectionnées, en mettant de côté la question de la récolte du miel. J’aime tellement vivre avec les abeilles au quotidien, tant elles sont douces avec nous et avec tous les visiteurs !
Avant de vous parler de ce livre j’aimerais vous poser une question : Construisez-vous des nichoirs pour les oiseaux ? Des gîtes à hérissons ? Des abris à chauve-souris ? Des hôtels à insectes avec des tubes creux pour que les osmies (abeilles solitaires) puissent y déposer leurs œufs ?
Beaucoup d’antre-nous le font parce que cela nous rend profondément heureux lorsque nous sentons que nos actions, même minimes, contribuent à la préservation de la biodiversité menacée.
Pourquoi cet élan depuis les années 2010 environ ? Sans doute parce que nous prenons conscience de l’urgence à endiguer l’érosion massive de la vie sur terre : insectes, mammifères, plantes, vers de terre, etc.
Les abeilles et bourdons, alliés indispensables, et garants de la pollinisation, sont eux aussi en forte régression. Si nous voulons les aider, voici deux leviers sur lesquels intervenir :
• Restaurer des écosystèmes : planter des arbres, arbustes, tondre moins, créer des mares...etc
• Créer des nichoirs spécifiques, ou préserver leurs habitats naturels.

Nichoirs et ruches au jardin

Mon livre porte principalement sur l’abeille mellifère, Apis mellifera, seule abeille à faire du miel en Europe. Peu de gens savent qu’une partie de ces abeilles vit à l’état sauvage, tandis qu’une autre partie vit dans les ruchers gérés des apiculteurs pour la production de miel. Une colonie sauvage consomme son miel, pour se nourrir et se chauffer l’hiver, et travaille beaucoup moins qu’une colonie se trouvant au service de l’homme.
J’apporte une réflexion sur le pourquoi et le comment réensauvager une partie des abeilles mellifères, qui rappelons-le, ont vécu dans les troncs creux des arbres depuis 100 millions d’années, avant l’apparition de l’Homme.
Depuis une dizaine d’années j’ai la chance d’observer de nombreuses colonies sauvages, et de constater qu’elles se portent bien. Je les visite chaque printemps, dans les bois, les falaises, les épais murs des châteaux, etc. De nombreux chercheurs en Europe et aux États-Unis font des observations similaires : les abeilles mellifères peuvent vivre sans assistance humaine, et résistent aux pressions climatiques, aux prédateurs (frelon asiatique), aux parasites (varroas).
Ces ruches sauvages sans « contrôle » pourraient-elle être des foyers de maladies ?
Ces abeilles autonomes développent des stratégies inédites de défense contre les agressions qu’elles rencontrent, grâce à leur étonnante inventivité et leur parfaite connaissance de leur environnement : elles savent où trouver tel mycélium de champignon, telle plante médicinale, telle résine de propolis, … etc. Elles ont sans doute beaucoup de choses à nous apprendre sur ce sujet, alors que pour lutter contre le varroa la pratique courante reste l’utilisation de l’Amitraze, ce qui renforce chaque année la résistance des parasites.

Une ruche refuge de Matt Somerville (UK)

Comment faut-il s’y prendre pour avoir une ruche refuge ? Commencer par nos petits jardins ? Ce livre est surtout un outil proposant des solutions, des réalisations concrètes, guide pratique à la portée de tous. Le premier conseil que je donnerais est de faire l’inventaire des arbres et arbustes mellifères dans un périmètre de 1 km autour de la ruche. Les abeilles auront-elles assez de fleurs diversifiées toute l’année ? Pas question de rajouter des ruches en ville, où elles sont déjà trop concentrées, et se concurrencent. C’est une question de bon sens.
Le second conseil est de trouver un emplacement partiellement ombragé en prévision des futures canicules.
Je montre plusieurs modèles de ruches en paille, en bois, et terre-paille, et des explications pas à pas pour les réaliser. Je montre aussi les créations de Matt Somerville (UK) créateur de ruches rondes, et Robin Pigot (USA), ancien apiculteur reconverti dans le réensauvagement de grands espaces.

Ce n’est pas rien l’écriture d’un livre ! J’avais beaucoup de choses à dire sur les abeilles, les ruches, les plantes, les jardins... Des réflexions, des observations de terrain, faites auprès de mes ruches... Cela prenait vraiment beaucoup de place dans ma tête, et j’avais envie de les écrire pour ne pas les oublier, et pour aider les copains, ceux qui ont déjà des petites ruches naturelles, ou ceux qui ont envie d’en construire à leur tour.
J’avais envie de montrer nos ruches, et expliquer pourquoi c’est important de construire des abris pour les abeilles mellifères sans les exploiter.
"Des nichoirs pour les abeilles mellifères", c’est une idée qui a évolué pendant plus de dix ans, et qui se concrétise de plus en plus nettement au fur et à mesure que j’observe les colonies sauvages dans leur habitat naturel. Je me suis rendue compte que d’autres personnes dans le monde avaient cette même volonté de créer une autre relation envers l’abeille. Nous avons échangé nos pensées, nos photos, et même des plans de ruches...[gris/]

En 2018 Le journal Reporterre est venu aux Petites Ruches et nous a fait l’honneur d’un bel article, c’était un début... (voir cet article en fin de page)

J’ai passé quelques mois à travailler sur le projet, à lire des ouvrages anciens et récents, à visiter des lieux et à construire de nouveaux modèles de ruches.
J’ai trouvé la maison d’édition Ulmer qui a accepté de soutenir de projet, avant sa publication en mars 2020.
Dans un esprit de cohérence j’ai souhaité que les droits d’auteur du livre soient reversés à Terre de Liens, structure qui achète des fermes pour aider de jeunes agriculteurs à s’installer en agriculture biologique.

Contact mail : petitesruches89@free.fr


titre documents joints

11 août 2020
info document : PDF
569.2 ko

31 décembre 2019
info document : PDF
424.7 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1761 / 299265

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Abeilles, ruches, insectes...   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License