jardin des PETITES RUCHES

Poster un message

En réponse à :

Solidage

mardi 17 octobre 2017 par Petites ruches

Le solidage, ’goldenrod’ en anglais, est une plante abondante dans de nombreuses régions, facile à récolter à partir du mois d’août pour sa variété canadienne (solidago canadensis), et jusqu’au début du mois d’octobre pour la variété européenne (solidago virgaurea). Toutes les deux sont de bonnes plantes tinctoriales qui donnent de meilleurs résultat lorsqu’elles sont utilisées fraîches.
pelotes de gauches obtenues avec alun
celles de droite sans mordant

laine et tissu de coton teints avec le solidage

J’ai d’abord laissé macérer les sommités fleuries dans de l’eau de source pendant 2 ou 3 jours au chaud et à l’ombre. J’aime que la fermentation commence un peu, que la plante se marie avec l’eau pour donner le meilleure d’elle même. Le temps est un allié précieux. Le procédé peut prendre plusieurs journées, et la cuisson attendre le moment propice : une journée bien ensoleillée par exemple, qui sera la bienvenue pour laisser mijoter le bain au four solaire durant quelques heures, puis laisser refroidir et filtrer.
Je fais chauffer dans une marmite en cuivre, avec un peu de craie.
La laine mordancée à l’alun prend rapidement une couleur jaune citron.
La couleur jaune obtenue est particulièrement lumineuse et intense.

Un très léger nuançage au fer durant 3 minutes donné un beau vert ’marais’ ou ’estragon’.

Le solidage est également intéressant sur coton ou laine non mordancée, et les teintes obtenues vont du jaune ’laiton’ au vert ’olive cassée’.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 101102

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License