jardin des PETITES RUCHES

Sachets de graines pour aider les abeilles

samedi 30 avril 2016 par Petites ruches

Voilà les nouveaux mélanges de graines à semer dès maintenant ! Afin de soutenir le projet ’Ruches refuges = Des abeilles dans les jardins permacoles’, nous proposons ces sachets de graines de plantes utiles aux abeilles, bourdons, syrphes, coccinelles, papillons, oiseaux...

  • Parce que les insectes et les oiseaux ne peuvent pas vivre sans les plantes, et réciproquement, nous avons récolté, séché et trié des graines de plantes pour soutenir la biodiversité.
    Voici les deux mélanges que nous avons concocté cette année :
  • Mélange : Biodiversité 1
    Molène, Sauge sclarée, Torilis faux cerfeuil, Nigelle de Damas, Rue, Pavot annuel, Coquelicot, Ancolie, Bourrache, Ipomée
  • Mélange : Biodiversité 2
    Molène, Saponaire, Onagre, Luzerne cultivée, Chicorée, Arroche rouge, Coquelicot, Plantain, Genêt des teinturiers, Aigremoine


(Les plantes sont détaillées sur l’emballage du sachet, et nous avons indiqué des conseils de préparation du sol).

Comment acheter les sachets de graines


Pris d’un sachet : 7€ port compris

  • Vous pouvez nous envoyer un mail à contact@petitesruches.fr, et nous vous enverrons un RIB pour le règlement
  • Vous pouvez nous envoyer un chèque. Adressez votre courrier accompagné du chèque à Petites Ruches, 15 r chaude, 89110 Le Val d’Ocre.

Si vous voulez offrir ces graines en cadeau, il vous suffit d’indiquer dans votre courrier les coordonnées de la personne bénéficiaire, et le ou les mélanges choisis..

Vous pouvez également consulter notre offre "livre + graines" : ici

Les fonds récoltés par la vente de ces graines sont entièrement alloués au projet "Ruches refuges = des abeilles dans les jardins permacoles", pour installer des ruches de biodiversité sans récolte de miel, parce qu’ici "le miel c’est pour elles !"

Magie des graines !

Nous avons un grand plaisir à récolter les graines des plantes sauvages, et à les diffuser. Elles sont merveilleuses de part la diversité de leurs formes, de leurs tailles, de leurs couleurs ! Lorsqu’on les regarde avec une loupe, on découvre leur beauté.
La photo ci-dessus montre les graines de la molène, de l’angélique et du sainfoin : saurez-vous les reconnaître ?
N’est-ce pas incroyable de penser qu’à l’intérieur d’un petit grain, parfois pas plus gros qu’un grain de sable, se trouve toute une plante qui ne demande qu’à s’épanouir !

Conseils de semis

1 sachet permet d’ensemencer un espace de 10 m2 ou davantage, si vous semez de façon très clairsemée. Les semis se font de novembre à mars, en lune ascendante de préférence. Préparer la surface, soit en ratissant s’il y a peu d’herbe, soit en passant la grelinette ou la fourche bêche. Bien pour retirer les racines (chiendent ou autres). Mélanger vos graines avec 2 bonnes poignées de sable ou terreau, puis semer en saupoudrant légèrement pour éviter que le semis ne soit trop dense. Ratisser légèrement. Tasser un peu avec le dos du râteau. Attendre la pluie qui fera germer les graines.

Angelique des bois, Angelica sylvestris
Sainfoin, Onobrychis sativa
Molène, Verbascum thapsus
Aigremoine, Agrimonia eupatoria
Torilis des champs, T. Arvensis

Comment se récoltent les graines ?

Oeillet velu, Dianthus armeria
Cerfeuil penché, Chaerophyllum temulum
Gaillet jaune, gallium verum
Saponaire, Saponaria officinalis

Depuis le début du mois de septembre nous avons récolté ces plantes, pour la plupart sauvages, et certaines cultivées dans le jardin, utiles aux abeilles, bourdons, papillons, oiseaux. C’est un vrai plaisir, une véritable chasse aux trésors. Les plantes, elles, sont heureuses que nous les aidions à disperser leurs semences dans d’autres lieux, d’autres jardins amis, d’autres prairies. Je vais vous montrer les graines que j’ai prises en photo hier, de tout près pour qu’on découvre leurs jolies formes, car elles sont toutes différentes. Il faut le voir avec une loupe pour apprécier les textures et les couleurs !
L’automne c’est LE moment pour ça ! C’est formidable, il y en a partout, et c’est gratuit... Il faut seulement se munir de quelques sachets ou boites de récoltes, et d’une petite loupe de botaniste, du genre Triplet 10x. Et ensuite, c’est parti pour la chasse aux trésors ! Si vous êtes débutants en botanique et que vous voulez vous lancer dans l’aventure de la récolte, je vous conseille de repérer les plantes en été, quand elles sont encore bien en fleurs, parce que quand vous allez les retrouver en novembre, vous aurez du mal à les reconnaître car elles seront grillées, sèches, rabougries, bref pas très attrayantes, et vous ne pourrez pas soupçonner que des trésors sont cachés à l’intérieur !


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1152 / 416099

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Contact / Visites/ Manifestations   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.15 + AHUNTSIC

Creative Commons License